04
Mar
2013

« J’ai jeté ma baleine à la mer », une pièce de théâtre sur les violences conjugales

POLE THEATRETSCENE_theatreengageLe 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes.

Pour le CAC Sud 22, c’est l’occasion de rappelé l’engagement de sa troupe de théâtre engagé « Les Poules qui lèvent la tête » par la mise en scène d’une pièce intitulée « J’ai jeté ma baleine à la mer ».

Ce titre étrange cache un drame, celui d’une femme, victime de violences conjugales pendant six ans, et qui, grâce à des mains tendues, réussit à s’échapper et à se reconstruire grâce notamment à l’écriture. Elle publie son livre, une autobiographie, sous le nom de Laura Granny. Laura a jeté sa « balle », et toute la « haine » qu’elle avait accumulée pendant son calvaire.

Le livre, publié aux éditions Récits par Jérôme Lucas, a attiré l’attention de deux femmes. La première, Danielle Bousquet, à l’époque députée et vice-présidente de l’Assemblée nationale et aujourd’hui Présidente du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes La seconde, Jacqueline Chevé, à l’époque sénatrice, décédée en mars 2010. Elles ont toutes les deux préfacé le livre de Laura Granny.

Et il a aussi attiré l’attention de la troupe « Les poules qui lèvent la tête ». Anne Cojean, vice-présidente de Cac Sud 22 Marc Le Bris chargée du « pôle théâtre – scène » et les acteurs de la troupe (trois hommes, cinq femmes, et un technicien lumière) écrivent un scénario à partir du livre, en collaboration avec Laura Granny. Et ils produisent la pièce, dans une mise en scène originale, qui utilisent diverses techniques (voix off, ombres chinoises…). Le résultat est saisissant, et la troupe continue de se produire, y compris hors du département.

Daniel Livebardon : [email protected] – tél : 02 96 28 93 53

Ecrire un commentaire